la lettre de motivation

Publié le par Emma Mandzoungou

La lettre de motivation permet d’apporter la preuve de ses capacités à répondre à un besoin précis. Un acte de candidature doit être pensé comme un acte de service, vous proposez vos services, vos compétences à l’entreprise. De ce fait, vous devez savoir ce dont l’entreprise à besoin, ce qui vous permettra d’augmenter vos chances de décrocher un entretien. Vous devez de ce fait faire une recherche approfondie des besoins de l’entreprise cible. Tant que cela est possible, allez au delà de l’annonce.

Eviter les lettres « copiées/collées ». Un minimum de personnalisation est un atout et , il est important de trouver une formule propre à chaque interlocuteur. Les destinataires n’ont généralement pas envie de perdre leur temps, d’où l’importance d’être précis et clair. Ne vous contentez pas d’écrire des généralités mais, essayer d’innover. Trouver des arguments judicieux mettant en exergue votre maîtrise de l’environnement. Toutefois, ne parlez pas que de vous.

Répondez à une annonce selon les critères exprimés, utilisez votre expérience chaque fois que c’est possible. Vous attesterez ainsi que vous avez des aptitudes dans le domaine.

Soignez votre présentation, veillez à un orthographe irréprochable, un corps de texte aéré et aucune rature. C’est une des clés de succès. Annoncez clairement votre offre, c'est-à-dire : un but concis, précis et un raisonnement simple et structuré.

Evitez les expressions comme : « convaincu de l’intérêt que vous trouverez à ma candidature... » ou encore « veuillez trouver ci-joint ma candidature en réponse à l’annonce référencée ci-dessus … » ou encore « dans l’espoir de vous rencontrer.. ». N’insistez pas sur les handicaps que vous pouvez avoir.

Soyez sincère sans être excessif : «  dans le cadre de mon stage obligatoire de fin de cursus… ». Soyez dynamique et n’hésiter pas à montrer votre disponibilité et votre désir d’être reçu en entretien.030cv

Publié dans Recrutement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article