La création d’entreprise

Publié le par Emma Mandzoungou

 

Créer une entreprise est une expérience exaltante. Elle nous permet quelquefois d’aller au delà de nos frontières, de nous réaliser, de trouver notre place dans la société, de matérialiser nos rêves, d’être indépendant et de se prouver que l’on est capable de réussir. Cependant bien qu’exaltant, le défi est grand et le chemin périlleux.

De nombreux promoteurs s’engagent dans cette voie sans prendre la peine de s’informer sur les modalités de création, sur la disponibilité des fonds et bien d’autres encore… la question qui se pose est celle de savoir ce que l’on doit faire ? Par où commencer?

Dans un premier temps, il convient d’avoir une idée qui se transformera en projet. Le passage de l’idée au projet est régit par de nombreuses étapes. S’imposent ensuite une méthodologie de création pour passer progressivement de l’idée de projet au projet, puis du projet à la création d’une entreprise.

Comme je l’ai dit plus haut, la création d’entreprise commence par une idée  et, il est conseillé d’avoir une idée de création correspondant à ses compétences, ses goûts. L’exploitation d’une telle idée est plus aisée.

L’idée conduit au projet et le projet à une étude de marché sur les produits ou services à commercialiser. De cette étude de marché sortira la stratégie marketing qui permettra de préparer le montage juridique, technique et financier de la future entreprise.

Le montage juridique d’un projet de création d’entreprise consiste à déterminer l’identité juridique de l’entreprise et la fiscalité qui s’implique. L’aspect technique constitue l’estimation des besoins de la futur entreprise. Tous ces points permettent de faire le montage financier, déterminer les comptes prévisionnels sur un ou deux ans ( compte de résultat, bilan). Au finish, ces données permettront de déterminer le coût du projet et faciliter la recherche de financement.

Rares sont les entreprises qui dépassent le cap de 5 ans d’existence. Pourquoi, parce que la base n’est pas respectée. Très peu de promoteurs prennent le temps de se former ou se faire aider, ils se fient pour la plus part à leur instinct, leur différentes expériences dans les affaires. Ces points dans le monde de la création ne suffisent pas, il convient de les seconder d’un bagage conséquent pour augmenter ses chances de succès. Les pièges à éviter sont les suivants :


  • Créer une entreprise dans un secteur totalement inconnu.
  • Créer une entreprise sans en parler à son entourage, du moins les proches.
  • Ne pas prendre le temps de préparer minutieusement son projet avant de se lancer, de se renseigner sur la concurrence éventuelle.
  • Négliger le montage financier du projet,
  • Négliger les conseils et avis des professionnels
  • Sans lancer sans un minimum de connaissances en gestion.


Il existent de nombreuses formations spécifiques destinées aux futurs créateurs et permettant de mieux appréhender le métier de chef d’entrepriseslinklink.

Se former, réduit les erreurs et augmente les chances de succès.

Emma Nathalie Mandzoungou

Publié dans création d'entreprise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article